Le deuil animalier chez la personne agée

Le deuil animalier chez la personne agée

24 septembre 2018 0 Par Brigitte Berube

Bonjour à vous tous, aujourd’hui, je vous parle du deuil animalier chez la personne âgée.

La majorité des personnes âgées sont avec des chats vieux, qui les ont fait un long chemin avec eux.

Pour ces personnes d’âge d’or, il y à trois types de deuils.

Il y a la personne qui vit seule avec son animal, les enfants sont grands, vivent ailleurs, ou n’ont pas d’enfants. Souffrant de solitude, ces gens se procurent un animal de compagnie, pour passer le temps, se sentir moins seule entre les visites de la famille, si il y en a.

Leur animal est souvent le seul bien être qu’ils ont dans le besoin de se sentir important pour quelqu’un dans la vie.

Plusieurs vivent dans la pauvreté, et n’ont pas l’argent pour subvenir aux soins vétérinaires en cas de maladie. Ainsi, l’animal meurt pour: maladie, ou vieillesse.

Il y a ces personnes âgées qui vivent chez eux et qui tombe malade, où ils ne peuvent plus s’occuper d’eux et doivent déménager dans un centre d’accueil, et doivent se départir de presque tout leur possession et de leur animal.

Il y a donc DES deuils multiples.

Perdre un ami, un confident
Perdre sa maison
Aller à l’essentiel de quelque vêtements, souvenirs
laisser son animal de compagnie à la famille, ou a un étranger
perte d’autonomie
perte de liberté
perte de la santé

Si vous avez un parent qui doit se départir de tout ça, soyez conscient de tout ces deuils qu’il portera. La compagnie d’un animal est unique. Le deuil animalier laisse un grand vide dans le cœur de ces gens qui se sentent souvent très seule.

Il y a certains centre qui accueillent les animaux de compagnie de usagés.

Comment les aider à passer au travers?

-ne pas banaliser
-apporter des souvenirs de l’animal
-si vous le garder, apportez-le en visite au centre d’accueil
-offrez de la zoothérapie régulièrement (ça ne remplacera pas leur animal, mais il pourront bénéficier des biens faits de l’animal)
-Faire un rituel d’au revoir (pour ainsi démontrer toute l’importance de l’animal dans la vie de cette personne.

Surtout rappelez-vous que tout ce que l’animal représentait pour eux. Un ami, un confident et rempli le besoin de se sentir important. Essayer de voir si il y a au centre des activités qui puissent permettent à ces gens de remplir ces besoins autrement.

Bonne chance, je sais que c’est éprouvant pour tous les changements qu’apporte la vieillesse.

Brigitte Bérubé
thérapeute humaniste
spécialiste du deuil